Pages

redhead and dog



la rousse et le chien – η κοκκινομάλλα και ο σκύλος – redhead and dog


Between the age of 13 and 16 years old, I had been struggling with my overloaded double school program, when suddenly everything was abruptly interrupted, on March 14th 1989, by another chapter of the Lebanese civil war.
My parents decided to leave for Greece that summer, but this time they would never come back.
A few years later, I realised when I was already at university in Paris, that I had missed this transitional phase between puberty and adulthood: I overlapped my teenage rebellion, no passionate love stories at school, no secrets from my parents, no strange haircut, no drinking and driving, no wild parties, no other risk-taking behaviours, and not one relevant immature adventure other than going once to a casino with friends, forgetting to tell my mother that I'll eat out ...
After my studies, my military service and my return to Athens, was born a certain nostalgia for an age never fully lived.
My teenage years manifested before me one day, a fleeting moment, when two trains occasionally intersect in a subway station.
All lasted for a glimpse !



Entre l'âge de 13 et 16 ans, j’avais eu du mal avec mon double programme scolaire trop surchargé, quand soudainement tout fut brutalement interrompu, le 14 Mars 1989, par un autre chapitre de la guerre civile libanaise.
L'été, mes parents décidèrent de quitter pour la Grèce, mais cette fois ils ne retourneront plus jamais au Liban.
Quelques années plus tard, je me suis aperçu quand j'étais déjà à l'université à Paris, que j'avais complètement raté cette phase de transition entre la puberté et l'âge adulte: Je suis passé à coté de ma rébellion adolescente, pas d'histoires d'amour passionnel à l'école, pas de secrets pour mes parents, pas d'extravagante coupe de cheveux , pas d'alcool au volant, ni fêtes débridées, aucun autre comportements à risque, et meme pas une aventure immature autre que d'aller une fois à un casino avec des copains, oubliant de dire à ma mère que je vais manger dehors ...
Après mes études, mon service militaire et mon retour à Athènes, est née une certaine nostalgie d'un âge jamais pleinement vécu.
Mes années d'adolescence se manifestèrent devant moi un jour, comme un moment fugitif entre deux trains lors d'une occasionnelle intersection dans une station de métro.
Tout a duré pour un instant !